كرنتيكا Karantika

100_1959

Nommé garantita, calantika, karantika comportant également d’autres appellations, il s’agit d’un plat algérien servit pour la plupart du temps chaud et en sandwich , il est aussi connu dans certaines régions du Maroc ( près de la frontière algérienne). C’est un plat facile et peu coûteux. En surfant sur le blog les recettes de Ratiba , j’ai eu envie de cuisiner la karantita en voyant la sienne. Cette recette est donc la sienne, j’ai changé un peu les quantités de certains ingrédients. La karantita ne comportant que quelques ingrédients, les recettes se ressemblent énormément.

Ingrédients : 

  • 1 bol de farine de pois chiche
  • 3 bol d’eau
  • cumin
  • sel et poivre au goût
  • un quart de verre d’huile d’olive

100_1955

Préparation : 

La mesure que j’ai utilisé est un bol marocain de taille moyenne ( celui présent sur la photo de la recette des passatini) La veille, mélangez la farine de pois chiche et l’eau et laissez reposer toute la nuit. Le lendemain, mélangez le reste des ingrédients. J’ai fouetté pour qu’il n’y ai pas de grumeaux. Enfournez à 180°C jusqu’à 40 minutes et finir par le grill, mais ça dépend de l’épaisseur. Il faut qu’elle soit vraiment bien dorée sur le dessus, qu’il soit mou et le dessous doit être plus ferme. Servir bien chaud dans un sandwich avec de la harissa.

Publicités

8 réflexions sur “كرنتيكا Karantika

    • as salamou alaiki
      si on était tout près je viendrais t’en faire avec grand plaisir, je ne doute pas une seconde que ta karantika soit délicieuse mais tu dois être fatigué en ce moment à mon avis boussa

  1. mmmmmmm à oujda dans le nord du maroc on apelle ça  » el karan » et c’est tout simplement une tuerie dans un pain baguette et harissa et kemoun !!!! mmmm plus je voyage sur ton blog plus j’ai faim lolll

  2. Tant mieux c’est qu’il fait bien son travail mon blog alors! C’est de Oujda que ma famille mangeait cette spécialité justement ! Comme c’est tout prêt de la frontière algérienne c’est assez logique qu’ils ont des traditions culinaires communes.

  3. j’ai vécu 20 ans en Algérie et je connais très bien ce plat. Cette recette correspond tout à fait à ce que j’achetais à Alger sur le marché – sans œufs -, contrairement à d’autres recettes que j’ai trouvées sur internet et dans lesquelles je ne me retrouvais pas. Merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s