عصيدة, Asida bil ‘asl

100_4339 - Copie - Copie

Le Yémen, ce pays qui a su garder ses traditions et son identité fait partie de ceux qui font rêver. Ses décors comprenant l’île de Suqutra , une île unique classée patrimoine mondiale de L’Unesco, son architecture et ses maisons en terre , ce pays rappel ce qu’est l’authenticité, la modestie et le bon comportement.

D’après ‘Abû Harayra (qu’Allah soit satisfait de lui),
l’Envoyé d’Allah (sallallahu ‘alaihi wa salal) a dit: » Vous avez reçu la visite des gens du Yémen qui ont les cœurs les plus tendres. La foi, la jurisprudence et la sagesse sont toutes yéménites « .

Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 73

Source:http://3ilm.char3i.over-blog.com/article-24816212.html

Le Yémen  est également un trésor au niveau de la gastronomie et il est notamment connu pour son miel  , al ‘asl sidr, le miel de jujubier. Parce que dans un pays où travailler comme le faisait les ancêtres reste un honneur, les produits proposés sont bien souvent de grande qualité( pas de pesticides, récolte artisanale, ect…). La recette que je vous propose est sucrée mais elle peut se faire de plusieurs façons, pour une version salée accompagné,par exemple, la asida d’un bouillon, elle se nomme alors la asida bil maraq. Ces recettes proviennent du site anglophone/arabophone Sheba Yemeni Food.

Ingrédients de la pâte, (asid ou asseda) :

  • 3 tasses et un tiers de tasse d’eau
  • 1 /4 de tasse de beurre
  • 3/4 d’une c à café de sel ( je n’en ai pas mis pour la version sucrée)
  • 2 tasses de farine blanche tamisée
  • 3/4 de tasse de farine de blé entier(on peut mettre d’autres types de farine)
  • 1 tasse et demi d’eau

Ingrédients pour accompagner la assida :

  • 1/4 de tasse de beurre ou de beurre clarifié
  • 1 demi tasse de miel

Préparation :

Mettez l’eau et le beurre dans un casserole, quand les ingrédients précédents sont en ébullition ajoutez les farines  .

100_4322 - Copie

Eteignez le feu et mélangez, en rabattant la « morceaux » de farine sur les bords de la casserole pour les écraser. Procédez ainsi jusqu’à obtenir une pâte sans aucun grumeaux, il est beaucoup plus aisé de mettre la préparation dans un robot, ou dans la machine à pain fonction « dought » ou peut être avec les crochets pétrisseurs du batteur électrique car à la main ça demande beaucoup de force.

100_4323 - Copie 100_4327 - Copie

Versez la tasse d’eau et demi dans la casserole et une fois en ébullition remettez la pâte devenue homogène en petits morceaux, plaquez-la un peu sur les parois et laissez l’eau s’évaporer sur feu moyen/doux. Quand il n’y a plus du tout d’eau et que la pâte s’est épaissie( attention aux éclaboussures et surveillez bien pour que la pâte n’attache pas), remettez là dans le robot pour qu’elle redevienne homogène.

100_4328 - Copie  100_4332 - Copie

Huilez ou beurrez l’assiette de présentation ainsi que vos mains ( pour cette version sucrée, j’ai préféré le beurre. Rabattez les côtés extérieurs de la pâte vers l’intérieur pour former une boule bien ronde avec les mains graissées ( elle se forme et sinon elle est trop chaude pour la manier). Une fois le rond formé, retournez la assida ( d’où l’importance de l’assiette beurrée ou huilée). Creusez un rond en faisant une rigole et en l’approfondissant de plus en plus, en écartant un peu les extérieurs du rond et versez le mélange dbeurre ou beurre clarifié  et de miel fondu. J’ai juste garni de quelques graines de habba sawda ( nigelle).

100_4333 - Copie 100_4335 - Copie 100_4336 - Copie 100_4337 - Copie

 

On la déguste bien chaude, à même le sol, en prenant tout simplement les extérieurs de la assida avec sa main droite et en les trempant dans le mélange beurre/miel. La assida est très copieuse, c’est pourquoi une fois la dégustation finie, je remet le mélange beurre/miel dans un autre récipient et je la « reforme » pour le lendemain où je n’aurais plus qu’à la réchauffée et remettre la sauce.

 

Publicités

18 réflexions sur “عصيدة, Asida bil ‘asl

  1. Salam aleyki, alors là, je suis scotchée par la découverte! tu viens de me faire voyager!!! je ne connaissias pas du tout! merci du partage! bonne nuit!

    • Wa alayki salam wa rahmatoulahi wa barakatouh
      Je suppose que tu réussi à t’inscrire ma newsletter alors si tu vois déjà l’article incha Allah. Merci pour ton commentaire et ta visite, la cuisine yéménite est pleine de saveurs et ce n’était pas normal qu’elle n’y figurait pas sur mon site!

  2. salem ma belle
    je ne connaissais vraiment pas mais ca m’a l’air super delicieux merci pour ce beau partage des gens du yemen une decouverte pour moi
    grosse bise el habiba

  3. yaatik saha ,c’est une recette toute nouvelle pour moi ! une bonne découverte en tout cas pour ton joli blog et ta recette qui a l’air bien gourmande!
    bisous lahbiba et un plaisirs de me passer sur mon blog
    Bonne journée wafi amani Allah

    • As salamou alayki amine oukhti. Merci de ton gentil commentaire, c’est agréable que beaucoup d’entre vous découvre cette recette. Bonne journée à toi aussi incha Allah.

  4. salam Alikoum
    je ne connais pas la cuisine Yéménite mais ta recette me donne envie de la découvrir
    Merci pour le partage

  5. salam anlaykoum,
    Je recherche la recette d’un plat que j’ai partagé avec mes cousins et cousines durant mon enfance depuis quelques temps déjà et là je suis tombé sur ce blog avec cette recette qui semble s’en approcher. Je suis ravie, je le testerai très certainement bientôt mais dans mes souvenirs on le dégustait sans sauce.
    Je voudrais savoir s’il y a une autre recette qui se rapproche de celle-ci??
    Dans tous les cas je suis ravie quand même et je vais flanner sur ce blog à la recherche de parfum de ce pays que je ne connais pas mais qui semble m’attirer tel un aimant.

    • Wa alayki salam wa rahmatoulahi wa barakatouh
      Baraka Allahou fiki pour ton commentaire, si tu testes incha Allah j’espère que tu retrouveras ce goût et qu’il sera à al hauteur de tes souvenirs incha Allah dans tous les cas donne moi des nouvelles incha Allah. Je sais que la Asida peut se déguster de plusieurs façon comme la asida bil maraq que j’ai déjà cuisiné également qui est une asida comme son nom l’indique avec le bouillon. C’est une version salée, il existe également d’autres versions il me semble. Si tu as des souvenirs plus précis fait moi en part on sait jamais que je puisse trouvé exactement de qui il s’agit Allahou alim. Pour le fait d’attirer comme un aimant je pense que ça c’est le pouvoir du Yémen avec ces monuments en terre et la gentillesse des yéménites ( en tout cas de ceux que j’ai rencontré).

  6. C’est vraiment très réussi ! J’ai plusieurs recettes et vidéos de ce plat mais je n’ai jamais osé me lancer, cela a l’air de demander de l’entraînement et de la technique. Mais un jour j’en ferai, car ça a l’air vraiment délicieux.

    • Ce n’est pas compliqué en faite c’est plutôt de la force dans les bras qu’il faut pour qu’il n’y ait pas de grumeaux ou un robot ( j’ai utiliser la machine à pain pour casser les grumeaux et avoir un mélange bien lisse)! C’est assez spécial comme plat, on peut le faire en sucré comme ici ou en salé avec un bouillon au milieux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s