Macarons, nouvelle méthode !

Voici une nouvelle méthode pour réussir les macarons que je trouve encore plus  facile que la première. Elle a différents avantages, elle permet d’en réaliser une plus grande quantité plus facilement ce qui est un avantage de taille. Il y a également moins de procédés (le fait de les laisser croûter dans le four sans devoir les changer de plats, ne pas arranger son frigo pour y mettre la lèche frite,…) elle me parait donc vraiment facile à réaliser et a réussir ( en effet l’étape où les macarons doivent croûter se faisant au four la température et l’humidité de la pièce n’influence pas de la même manière que dans la première méthode) . La coque sort un peu dur et le lendemain ou le surlendemain( il est toujours préférable d’attendre un ou 2 jours avant de les déguster même si c’est déjà délicieux de le jour même, c’est encore meilleure le lendemain) ils ont une très belle texture. Cette façon de procéder je l’ai trouvé ( j’ai fait quelques modifications) en achetant une boite pour faire des macarons où il y avait les poudres déjà préparées, il ne restait qu’à les incorporer à une meringue ainsi que les poudre pour la ganache qu’il ne restait qu’à incorporer le beurre. J’ai tenu la façon de faire sans rien changer aux ingrédients de ma recette de base et ça a très bien fonctionné. En résumé je tiens cette méthode pour les macarons contenant des fruits frais, pour une grande quantité, pour un endroit ou le climat  n’est pas idéal pour les faire et pour la facilité surtout pour l’étape du croûtage qui évite de casser ou fendiller les coques lors de l’étape où il faut les déplacer et les mettre dans le four pour les autres méthodes.

Ingrédients :

  • 40 gr de poudre d’amandes
  • 65 gr de sucre impalpable
  • 15 gr de sucre en poudre
  • 1 blanc d’oeuf d’environ 35 gr

Préparation :

  1. Mixez la poudre d’amande et le sucre impalpable ( j’utilise un moulin à café électrique afin d’avoir une poudre très fine).
  2. Tamisez les deux poudres.
  3. Mettez une casserole d’eau froide sur le feu, le blanc d’oeuf dans un cul-de-poule et battez-le calmement avec un fouet à la main. Quand l’oeuf est tiède( sentir avec son doigt et un peu mousseux) enlevez-le du feu.
  4. Montez le blanc en neige ferme et ajoutez 15 gr de sucre en poudre en plusieurs fois, continuez de battre. Vous devez obtenir une meringue bien lisse et bien ferme.
  5. Mettez les poudres dans un papier sulfurisé en forme de « tuyau » pour les déversez facilement et en plusieurs fois.
  6. Prenez une maryse et versez les poudres en 4 à 5 fois et en macaronnant après chaque ajout. Vous devez obtenir une préparation qui n’est pas du liquide, qui se met facilement dans une poche à douille si la meringue est bien prise il ne doit pas y avoir de problème.
  7. Mettez la préparation dans la poche à douille et dressez-les macarons sur un papier sulfurisé en petits ronds bombés ( on peut taper un peu le plateau pour les petites pointes mais en générale je ne le fais plus ou très peu car elles partent toutes seules en s’affaissant un peu).
  8. Enfournez à mi-hauteur dans le four froid, allumez à 50 °C ( je mets chaleur tournante!) et laissez-les macarons croûter 20 minutes.
  9. Lorsque les 20 minutes sont terminées, mettez-le four à 150 °C ( je mets toujours à chaleur tournante) et laissez cuire 15 minutes.
  10. Pour le four que j’utilise, je les laisse 3 minutes four éteins mais en laissant la chaleur tournante puis 5 minutes le four entre-ouvert à l’aide d’une spatule le four ( chaleur tournante comprise) totalement éteins. Au bout de ce temps, je sors ma plaque et les laisse refroidir. Je les décolle ensuite, lorsqu’ils sont refroidis et retourne les coques afin d’éviter qu’elle s’humidifie. Garnir les macarons et essayez de les réserver pour le lendemain ou le surlendemain, ils seront meilleurs!

Pour le point 10, le temps de cuisson est à adapter selon le four pour ma part quelques minutes de moins et les coques n’étaient pas assez cuites ( délicieuses mais un peu trop délicates et un peu moins présentables si ça vous arrive elles seront plus présentables saupoudrez de cacao tamisé ou de sucre impalpables) et trop cuites elles risqueraient d’avoir une moins bonnes textures, de se colorer,…

wpid-20141220_011414.jpg

Ganache currant curd :

J’ai utilisé la recette du lemon curd site les Joyaux de Sherazade que j’ai adapté au groseilles ( fruits rouges…) et sans faire de bain marie et sans diluer la fécule dans un peu d’eau.

Ingrédients :

  • 2 oeufs + 1 jaune
  • 150 gr de sucre en poudre
  • 150 gr de groseilles rouges mixées
  • 1 c à s bombée de fécule de maïs
  • 50 gr de beurre

Tenir des groseilles pour mettre dans les coques, j’ai utilisé des groseilles entières congelées.

Préparation :

  1. Battez les oeufs avec le sucre.
  2. Ajoutez le coulis de groseilles rouges et la fécule de maïs diluée dans le coulis en fouettant bien.
  3. Faites chauffer la crème à feu plutôt doux en remuant.
  4. Eteignez le feu au premier bouillon et rajoutez le beurre coupé en morceaux, mélangez correctement.

Recette pratique pour écouler les jaunes restants des macarons. L’acidité des fruits rouges est délicieuses dans la coque sucrée d’un macarons.

Préparez vos macarons en y mettant du currant curd ( bien frais évidemment) ainsi que des groseilles entières. Comme il y a des fruits dedans et que les macarons aux fruits doivent se déguster assez vite j’ai préparé les coques de macarons la veille et le lendemain je les ai garnies de currant curd et de groseilles rouges. Ceux garnis le lendemain étaient encore meilleures que ceux dégustés le jour même. On aurait pu l’adapter à d’autres fruits rouges acidulés.

Retrouvez mes autres recettes de macarons click , click , click , click , click.

 

Publicités

22 réflexions sur “Macarons, nouvelle méthode !

    • as salamou alayki merci à toi pour tes délicieuses recettes, j’ai déjà utilisé ton lemon curd pour plusieurs pâtisseries et c’étaient toujours très bon. ( baraka Allahou fik pour toutes les recettes algériennes un peu moins connues ou qui ont tendance à disparaître que l’on retrouve sur ton site!).

    • Wa alayki salam wa rahmatoulahi wa barakatouh pour ma part cette recette a fonctionné dès le premier essai. Il faut juste une meringue bien monté, un appareil qui tient bien et le four fait le reste incha Allah . J’espère que tu réussiras, si tu as un problème pour les faire je suis là oukhti bonne journée incha Allah

    • Wa alayki salam wa rahmatoulahi wa barakatouh et c’est assez esthétique en tout cas cette recette je la trouve facile surtout pour quelqu’un comme toi qui doit avoir l’habitude de faire de belles meringues pour les gâteaux ect Allahou alim
      Passe une belle journée incha Allah

  1. Assalam allayki oukhty
    mmmm ils ont l’air super gourmand !! je t’en piquerais bien masha’Allah
    Je tenterais ta manière de faire! c’est vraiment pratique moi je les laisse crouter en général à air libre pendant 1h ta version me plais beaucoup !!! Allah é barek

    • wa alayki salam wa rahmatoulahi wa barakatouh
      Je t’en donnerais avec plaisir oukhti
      oui moi aussi je les laisse crouter en général jusqu’à setir une fine pellicule sèche sur le macaron mais là je trouve ça très pratique c’est déjà das le four ça évite toutes les manipulations qui pourraient fendiller la coque des macarons et j’ai eu de belles collerettes avec cette méthode el hamdou lilah
      amine jazak Allahou khayr oukhti

    • as salamou alayki jazak Allahou khayr ici nous avons appréciés ces macarons et pourtant j’étais un peu réticentes face aux macarons avec des fruits et c’était au contraire très bon

  2. salem el habiba
    comment vas-tu ?? ici tres tres froid avec des tempetes interminables :) mais el hamdoullilah
    tes macarons sont sublimes moi j’ai pas le courage de me lance je devrais venir prendre des cours chez toi loll
    grosse bise

    • wa alayki salam
      el hamdou lilah je vais bien j’espère qu’il en est de même pour toi et ta famille incha Allah el hamdou lilah oui j’ai souvent lu qu’il faisait froid par chez toi sur ton blog oukhti merci oukhti non tu n’aurais pas besoin des cours je penses tu as déjà fait bien plus compliqué il suffit juste de se lancer quand tu aurais envie de macarons ( en plus c’est souvent assez cher donc ça motive encore plus à les faire maison!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s